• +00(243) 810 417 759



Programme National Village et Ecole Assainis

V.E.AAAP

Présentation du programme

Recueilli par le chargé de programme V.E.A

image

1. Introduction:

La République Démocratique du Congo développe depuis une dizaine d’années des expériences de Financement Basé sur le Performance dans différents secteurs sociaux en vue d’améliorer l’accès des populations aux services sociaux de base.

Au Sud Kivu, des expériences PBF ont été mis en œuvre par l’Agence d’Achat des Performance « AAP » depuis 2006 dans les secteurs de la Santé, Education, Sécurité et Justice et ont

présenté des résultats pertinents, et cela avec l’appui Financier de CORDAID. Actuellement d’autres partenaires et bailleurs des fonds, comme GOUVERENEMENT DE LA RDC, BANQUE MONDIALE, UNICEF,… accompagnent AAP dans la mise en œuvre de cette approche dans certains secteurs.


Le Financement Basé sur la Performance (FBP) est une stratégie de financement des services sociaux de base qui a été appliquée dans de nombreux pays en développement. Le FBP présente des approches différentes selon chaque contexte, mais elles visent toutes à améliorer l'efficacité, l'efficience, la qualité et l'équité des services offerts à la population.


Le programme de financement basé sur les performances poursuit son développement comme un des moyens efficace d’intervention dans les secteurs de la santé, éducation, Sécurité & Justice et Villages et Ecoles assainis.


2. Historique:


Au Sud Kivu, l’expérience pilote FBP développée dans les secteurs VEA est entrain de produire des résultats prometteurs à capitaliser.


La base de données DHIS2 montre une nette amélioration entre 2015 et 2016, soit avant et après l’intervention PBF. En 2015, 2 villages seulement ont été certifiés contre 193 en 2016. Pour l’école assainie, 20 écoles certifiées en 2015 contre 31 en 2016.


Bien que ces résultats 2016 montrent des améliorations considérables, il y a nécessité de renforcer les stratégies développées à travers l’implication des équipes de facilitation locale, le renforcement du rôle des équipes de soutien dans l’accompagnement, le suivi/coaching des villages et écoles, le renforcement de livraison d’intrants, la validation du processus de certification et l’implication des acteurs à tous les niveaux.


A une année de la fin de mise en œuvre du plan 2013-2017du programme VEA, 270 villages restent à certifier, 534 visites post-certification à réaliser, 320 villages à maintenir et/ou rattraper leurs statuts ; 50 écoles à certifier, 179 visites post-certification à réaliser et 107 écoles à maintenir et/ou rattraper leur statut d’assainis. 10centres de santé assainis (CSA) seront intégrés dans le programme village et école assainis, comme expérience pilote.

• 2013 : début du programme PBF dans les écoles secondaires à Walungu 1(20) puis Kabare 2(20 ES) et Idjwi (10).


3. Objectif poursuivi:


Des structures de gouvernance dans le secteur EHA aux niveaux provincial et local (DPS, EPSP, BCZ, SDE, AS, Ecole, Centre de santé) dans les territoires d’Idjwi, Kalehe, Kabare, Walungu, Shabunda, Fizi, Mwenga, Uvira permettent une gestion efficace et une mise à l’échelle des produits EHA durables