• +00(243) 810 417 759



Education

EDUCation

Présentation du programme

Recueilli par le chargé de programme Education

image

Améliorer l’accès à l’éducation de qualité est un des objectifs fondamentaux du Gouvernement à travers le Ministère de l’Education. Le « Financement basé sur la performance » (FBP) joue aussi un rôle important dans la réalisation de cet objectif.

Basé sur cette conviction et fort des résultats prometteurs obtenus de l’expérience dans le secteur de la santé en termes d’amélioration de l’accès aux soins de santé de qualité, l’AAP développe depuis janvier 2008 une expérience pilote de financement basé sur la performance dans le secteur de l’éducation avec l’appui de CORDAID dans la sous division de Shabunda avec l’accompagnement de la Division Provinciale et l’Inspection Principale Provinciale de l’EPSP Sud-Kivu.

L’objectif du projet s’inscrit dans les Objectifs du Développement Durables(ODD) dont celui de l’éducation qui consiste à assurer à tous une éducation équitable, inclusive et de qualité et des possibilités d’apprentissage tout au long de la vie.


Ceci dans le but de contribuer aussi aux objectifs fixés dans la constitution de la RDC, du DSCRP et de la Stratégie Nationale de Développement de l’EPSP matérialisés par le PIE dont spécifiquement vise à:


- Améliorer l’accès, l’accessibilité et la rétention scolaire (des filles en particulier),

- Contribuer à l’amélioration de la qualité de l’enseignement,

- Renforcer les capacités des prestataires (écoles) dans la gestion des écoles ainsi que les capacités fonctionnelles du régulateur (Division, Sous-division et inspection de l’EPSP).


a) Historique du PBF dans le secteur de l’Education.


• En 2008 : début du programme PBF multisectoriel à Shabunda

(1) Education : 106 écoles primaires au début (Shabunda I et II) + S/division &pool inspection - gestionnaires.

(2) Infrastructures: Réhabilitation des routes de desserte agricole et construction des écoles.

• En 2012, extension du PBF éducation dans la sous-division de Walungu1 (20 EP)

• 2013 : début du programme PBF dans les écoles secondaires à Walungu 1(20) puis Kabare 2(20 ES) et Idjwi (10).

• 2014 : Extension dans les écoles secondaires de Shabunda 1 (20 ES).


Ce déplacement dans les autres sous divisions est consécutif à une évaluation faite par une équipe d’experts du Ministère National de l’EPSP et de l’atelier de restitution des résultats organisé à Kinshasa en mai 2010 ou plusieurs recommandations ont été formulées notamment :


Au Gouvernement congolais:


- De s’approprier cette approche de financement basé sur la performance tel que mise en œuvre par l’AAP et la généraliser à d’autres écoles du pays et en la faisant asseoir par un texte juridique,

- D’encourager tous les autres partenaires qui appuient le secteur de l’éducation à mener des expériences de financement basé sur la performance pour avoir une bonne masse critique pouvant être évaluée et permettre la mise à l’échelle de cette approche qui rencontre les axes de la stratégie de développement de l’EPSP,

- De faire un plaidoyer auprès des bailleurs des fonds et autres partenaires pour que l’exécution de tous les financements soit réalisée dans cette approche,


A l’Agence d’Achat des Performances :


- D’étendre cette expérience et son action progressivement à toute la Province du Sud-Kivu avant de l’élargir à tout le pays avec l’appui technique à d’autres partenaires.


Sur base de cette dernière recommandation ainsi que celles d’autres évaluations précédentes, le programme développé dans les sous divisions Shabunda I et Shabunda II, a été élargie à la sous – Division de Walungu I puis aux écoles secondaires des Sous – Divisions de Shabunda I et Walungu I. Au total 196 écoles dont 126 primaires et 70 secondaires ont déjà été appuyées par le programme PBF Education au Sud Kivu conduit par l’Agence d’Achat des Performances.


b) Principes de l’intervention


Avec l’approche PBF, le programme Education observe comme principes d’intervention de (d’):


- Responsabiliser d’avantage les enseignants, directeurs et les parents : Autonomie de gestion (dans la planification et la gestion financière).

- Renforcer les capacités et Accompagner les Chefs d’établissements, les enseignants.

- Inciter une attitude active/la prise d’initiatives,

- Renforcer la gouvernance à la base,

- Renforcer la régulation et le contrôle qualité,

- Appuyer les structures sur base des résultats.